mercredi, août 08, 2007

Le Maroc des visions et surtout des horizons… bouchés

Il ne passe pas un jour sans que l’entende dans les médias marocains " horizon -ou vision- " décliné non seulement sur des années mais carrément sur des décennies à venir. Au début du nouveau règne, qui a vite renoué avec les pratiques répressives et dictatoriales de l’ancien, on a eu droit à Maroc vision 2010. Pendant des années nous avons été l’objet d’un pilonnage médiatique en raison de la volonté du régime d’attirer… 10 millions de touristes.

Ce qui est tout simplement aberrant, d’une part, parce que la majorité des Marocains vivent dans la misère la plus noire – généralement les pays qui attirent le plus de touristes sont riches- et, d’autre part, parce que le terrorisme, en raison d’une moyen-orientalisaiton agressive et galopante du Maroc, est devenu plus qu’une réalité. Il a commencé même à faire des victimes et énormément d’adeptes chez les Marocains qu’ils soient restés au pays ou qu’ils s’expatrient.

Toujours est-il que cette vision 2010 est un projet est tombé à l’eau avec l’échec du régime à organiser la coupe du monde, qui, comme on le sait, lui a été ravi par l’Afrique du Sud. En fait, pour attirer autant de touristes, les responsables marocains tablaient naïvement sur l’accueil de cette prestigieuse compétition internationale.

Pire, même le journal d’Aujourd’hui, connu pour être le porte-parole quasi officiel du Makhzen et son défenseur plus que zélé, en est arrivé à l’idée que ce projet a été un échec total. C’est tout simplement une " vision " qui vire au cauchemar…pour la trésorerie publique. Des millions et des millions de dirhams ont été jetés par la fenêtre en raison des publicités faite autour de cette affaire et surtout des déplacements en jet privé s’il vous plaît de ceux qui sont censés convaincre le monde entier de la solidité de du dossier marocain. Sans que personne n’ose demander des comptes. Comme toujours d’ailleurs.

L’on s’est dit que peut être cette terrible leçon va servir au régime et qu’il arrêtera une fois pour toute à nous les casser avec ses " visions " et ses " horizons ". C’est mal le connaître. Comme si de rien n’était, il continue à en pondre encore et encore : rawaj vision 2020, vision 2015… On se demande d’ailleurs où il va s’arrêter. Laissons-le peut-être qu’un jour il va se fatiguer lui-même à force de se faire des … " visions " qui ne mènent nulle part.

Comme si cela ne suffisait voilà que le Cheikh Yassine, le chef éternel de sa Jamâa d'Adl-wa-Al-Ihsan, qui, avec sa pléthore de visions soufies, a annoncé une révolution en 2006 où, selon ses milliers d’adeptes, il serait non seulement intronisé roi, mais carrément calife de toute la nation islamique. Rien que cela ! On a vu que l’année est passée sans que ses prédications ne se réalisent. C’était plutôt la répression dans la plus pure tradition makhzenienne qui s’est abattue, impitoyablement, sur les membres les plus éminents de sa secte. Mais cela n’a pas été difficile à prédire. Vu que la Jamâa veut de plus en plus concurrencer le régime… et même lui ravir sa place.

Que l’on continue à nourrir tout un peuple de visions fumeuses et d’horizons fermés ! Vu que l’on est incapable d’apporter la moindre solution concrète à ses problèmes. Même les plus simples.

1 commentaire:

atanane a dit...

le fait de prédire des " visions", à défaut de tenir des promesses, l'art de faire des beaux discours qui sonnent creux et entretenir la démagogie, tenir les gens pour des imbéciles , c' est l'art de gouverner des escrocs et des usurpateurs.
les arrivistes et manipulateurs continuent leurs mensonges politiques et superstitions religieuses pour endormir les braves gens et les abrutir davantage, en essayant de leur faire oublier leur misères et déceptions.
Nous avons besoin de sérieux, de compétence et d'honnêteté et les Marocains efficaces et courageux ne manquent pas.Malheureusement tout est verrouillé par une mafia qui décourage toutes les bonnes volontés. Ce système corrompu et anachronique a montré ses limites depuis longtemps, depuis la mort de Hassan II, avel lequel il a fini de servir. On aurait pu espérer qu'il change radicalement avec l'avénement du 21 ème siècle et l'arrivée du jeune et " progressiste", moderne et généreux Mohammed 6. Hélas la bourgoisie obèse, inculte et impotente ne veut pas bouger ses fesses et continue de nous " défequer" la même " merde", ( hachak a sidi ). ça pue comme dans des lattrines d'un cinéma casablancais et on continue de nous faire croire que ça embaume l'eau de rose. Mais que voulez- vous, les marocains aiment qu'on leur raconte de belles histoires et les prédictions.
Comme par le passé, au temps des sultans alaouites le Maroc est encore en train de rater l'occasion de réaliser un changement réel dans les mentalités et dans les faits et son rendez vous avec l'Histoire, sa vraie coupe du monde. Le peuple n'a pas besoin de " visions" mais de résultats et de franchise.On ne peut plus aurait pu espérer avec du 21 siècle et l'avénement de sa majesté Mohammed 6 Mais je ne vais pas faire de visions ni prédire un avenir sombre